mercredi 21 juin 2017

Dans le Marais



La becquée 


Les cigognes... 
 Quand pleurent les cigognes au début de l'automne 
Elles prennent leur envol et quittent le clocher, 
Retrouver la chaleur du soleil qui résonne 
Sur leur plumage blanc aux ailes déployées. 
La cigogne ne crie pas, pourtant elle craquette, 
Emmenant avec elle ses petits cigogneaux, 
Elle s'en va migrer dans un pays plus chaud 
A l'odeur du froment et de la ciboulette. 
Puis l'hiver passé, elle sera de retour 
Tout comme le printemps annonçant las beaux jours 
Elle retrouve son nid laissé sur le clocher 
Et dépose les œufs de l'unique couvée. 
Elèvera tranquille les petits cigogneaux
 Pour un nouveau départ vers un pays plus chaud.

Jacques Malandrini 

7 commentaires:

  1. trop sympa tes danseuses de french cancan qui nous montrent leurs dessous hi hi... bizzz

    RépondreSupprimer
  2. Superbes photos adorables . J'aime beaucoup le poème .
    Belle journée , bises Canelle

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Claudine,
    Superbes photos de cette nichée de cigogneaux ! Un joli poème également.
    Bises et bon mercredi

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Claudine
    "sur le clocher" ... heureusement que chez nous elles restent dans le marais !
    Les cigogneaux sont grands et vont bientôt décoller .... si ce n'est déjà fait !
    Bises, bonne journée

    RépondreSupprimer
  5. ah oui les cigognes et les petits ... j'aime à les regarder ! superbes clichés ! gros bisous bel am a+

    RépondreSupprimer
  6. Très belle prise...
    Je n'en avais jamais vu autant sur un nid. :)
    Bisous et douce journée Claudine.

    RépondreSupprimer